Thomas Hermans candidat Jeunes cdH Uccle

Je ne suis pas engagé en politique. Je ne fais pas de politique. Je ne suis pas un politicien. A moins que chaque citoyen ne soit politique. C’est bien ce que je me disais, la politique appartient donc à tout le monde. Chacun devrait remplir sa mission de citoyen et siéger dans les assemblées représentatives.

Dans cette optique, le premier ministre n’est pas plus un politicien qu’un dentiste, un boulanger, un avocat ou un musicien. Ne nous égarons pas non plus dans les extrêmes, à chaque fonction importante, un citoyen méritant et compétant. Le tirage au sort ne viendrait donc pas à point pour des postes important dans une administration. Notre système politique actuel n’a toujours pas atteint d’équilibre: entre réformes de l’Etat et révisions de la constitution, la Belgique doit encore mûrir. Pour moi, c’est clair: 6 gouvernements dans le Royaume, c’est trop. De plus, il faut supprimer les provinces et renforcer le niveau communal qui est le niveau le plus proche des gens. Et pour conclure, je pense que l’homme n’est pas au service de l’économie, mais c’est bien l’économie qui est là pour l’humain. Le centre d’intérêt des décideurs de la société doit être le développement personnel de l’homme. «