Qualité de vie et environnement

Les problèmes liés à une mauvaise qualité de l’air, une pollution et une exposition à des niveaux sonores trop élevés sont des causes d’une détérioration de la qualité de vie des citoyens

De quoi s’agit-il ?

Une bonne qualité de vie passe par une bonne qualité de l’air, une bonne politique de récolte des déchets et une maitrise des nuisances sonores.

Gestion des déchets

Des progrès sont réalisables en introduisant des nouveaux instruments économiques. Nous devons, par exemple, promouvoir la « prévention » des déchets et éviter l’incinération des déchets recyclables. De manière générale, il faut augmenter l’attrait économique de la réutilisation des déchets. Des efforts supplémentaires sont nécessaires pour atteindre l’objectif de recyclage de 65 % pour 2030.

Qualité de l’air

Pour l’année 2013, l’Agence européenne de l’environnement a estimé qu’en Belgique qu’environ 10.500 décès prématurés sont causés par des concentrations de particules fines, 210 décès sont liés aux concentrations en ozone et 2.320 aux concentrations en dioxyde d’azote.

Nuisances sonores

Environ 50 millions de personnes vivant en milieu urbain sont soumises à des niveaux excessifs de bruit en raison de la circulation la nuit. 20 millions d’entre elles ont des problèmes de santé liés à ce phénomène. Ce qui conduit à des troubles du sommeil, troubles mentaux, stress…

Pour plus d’informations :